Bâtiment tertiaire  //  Extension de la Mairie

#1er prix Architendance 2014

 

#Atelier Poinville

 

« Notre projet est un clin d’œil aux formes des bâtiments agricoles anciens de la Beauce, avec une écriture architecturale à la fois contemporaine, chaleureuse et sobre »,résument Martin et Malou Lavaux, architectes associés de l’Atelier Poinville et auteurs de cette réalisation. « La tuile terre cuite nous a permis de créer une continuité avec la brique terre cuite de l’ancien bâtiment ».

 

Pour respecter la volumétrie de la mairie existante, il fallait partir du toit. La pente inférieure à 35° nécessitait de la tuile, et de la tuile plate, traditionnelle dans l’architecture beauceronne.

 

« L’idée nous est alors venue de faire descendre le toit sur les murs, en quelque sorte, afin de créer une coque en tuile terre cuite qui abrite le bâtiment ».

 

La tuile plate se décline selon trois teintes différentes, dans des proportions différentes également, allant du rouge orangé aux nuances de sablé. Cette harmonie crée une vibration sur la façade, instaurant un dialogue avec la brique du bâtiment ancien. Le résultat donne un aspect texturé et chaleureux.

 

Un grand soin a été apporté aux détails de mise en œuvre pour assurer la continuité entre toiture et façade: gouttières en retrait, descentes des eaux pluviales masquées derrière la vêture en tuiles...

 

Ainsi, la terre cuite, matériau dit traditionnel, est mise en œuvre de façon très contemporaine, afin que la construction neuve, bien que respectueuse du patrimoine, assume pleinement son époque.

Vous aimerez aussi
22 écopavillons drapés de tuiles
Repère urbain
Fragment d'urbanisme
Extension et restructuration des locaux de recherche de l'Université de Pau et des Pays de l'Adour
Environnemental, sans ostentation
Contre vents, face à la Méditerranée