Ils parlent de la tuile terre cuite…

Kit solaire, accessoires, bardage : en France comme à l’étranger, la filière terre cuite s’étend et conquiert de nouveaux marchés grâce à des produits innovants.

L’hebdomadaire de référence du BTP et de la construction Le Moniteur mettait à l’honneur, il y a peu, la diversification de la filière terre cuite pour les toitures et l’engagement de la FFTB. Zoom sur un matériau de plus en plus reconnu par les professionnels comme les particuliers !

 

Des produits novateurs en tuile terre cuite

Le journaliste du Moniteur note que face à « l’engouement pour les toits plats » la filière terre cuite innove. Architectes et particuliers continuent à préférer la toiture en pente qui n’est plus « cantonnée à l’habitat traditionnel ». En effet, « 60% des projets neufs comportent une toiture en terre cuite, loin devant l’ardoise (11%) ». En France comme à l’étranger, la filière s’étend et conquiert de nouveaux marchés grâce à des produits innovants. « Via la R&D et des consolidations capitalistiques, [les fabricants français de tuiles terre cuite] poursuivent le grand mouvement d’innovation : accessoire, kit solaire, isolation par l’extérieur ou encore l’utilisation de tuiles en bardage pour la façade… » Des produits modernes à partir d’un matériau intemporel, c’est ce qui contribue à la dynamique de la filière terre cuite.

 

Le concours Architendance, un autre moyen de révéler la modernité de la terre cuite

L‘article du Moniteur présente le Grand Prix de la Tuile Terre Cuite Architendance, créé par la Fédération Française des Tuiles et Briques en partenariat avec le Réseau des Maisons de l’Architecture. « Cette distinction récompensera les projets utilisant la tuile en terre cuite dans des réalisations « innovantes et inattendues ». Une illustration des nouveaux débouchés recherchés par la filière, qui se tourne vers l’architecture contemporaine. » Ce concours, ouvert à tous les architectes, distingue les projets dans trois catégories : maison individuelle, équipements/bâtiment tertiaire et habitat collectif.. La cinquième édition du Grand Prix est lancée en 2020.

 

L’atonie de la rénovation sauvée par l’export

Comme le relève le journaliste du Moniteur, le secteur de la tuile terre cuite a connu un ralentissement en 2017, car « le marché de la couverture souffre de l’atonie des travaux de rénovation, qui représentent 70% du chiffre d’affaires des industriels de la tuile. […] Mais l’international vient contrebalancer la tendance. L’activité des industriels basés en France a en effet bondi de 7,5% à l’export, grâce notamment au dynamisme de l’Europe du Nord ».

 

La tuile terre cuite a donc toujours de beaux jours devant elle !

Les articles associés

Article

Made in France : la tuile, locale par excellence

Avec 250 modèles et 400 coloris, du nord au sud, de l’est à l’ouest, la tuile est un produit ancrée dans les territoires.
Retour sur les avantages d’un produit qui contribue et s’intègre aux paysages.
Lire l'article
Article

Maisons, logement collectif, crèche, école, mairies… Chacun sa tuile, chacun son toit !

Si la tuile terre cuite est plébiscitée pour tous types de constructions en France, c’est parce qu’elle se réinvente sans cesse. Sur nos maisons comme en habitat collectif, en ville pour humaniser, à la campagne pour s’intégrer ; pour des crèches, des écoles, des mairies… L’architecture contemporaine ne manque jamais de mettre la tuile à l’honneur, de la façade au toit.

Lire l'article