16 logements locatifs

Habitat collectif - Boulevard de la Villette, Paris 10ème (75)
Habitat collectif - Boulevard de la Villette, Paris 10ème (75)
Habitat collectif - Boulevard de la Villette, Paris 10ème (75)
Habitat collectif - Boulevard de la Villette, Paris 10ème (75)
Habitat collectif - Boulevard de la Villette, Paris 10ème (75)
Habitat collectif - Boulevard de la Villette, Paris 10ème (75)
Habitat collectif - Boulevard de la Villette, Paris 10ème (75)
Habitat collectif - Boulevard de la Villette, Paris 10ème (75)
Habitat collectif - Boulevard de la Villette, Paris 10ème (75)
Habitat collectif - Boulevard de la Villette, Paris 10ème (75)
Habitat collectif - Boulevard de la Villette, Paris 10ème (75)
Habitat collectif - Boulevard de la Villette, Paris 10ème (75)
Habitat collectif - Boulevard de la Villette, Paris 10ème (75)
Habitat collectif - Boulevard de la Villette, Paris 10ème (75)

#Prix du jury Architendance 2014

#fresh architectures

« Devant la localisation particulièrement visible du projet, nous avons voulu dès le départ unifier l’enveloppe du bâtiment avec un matériau unique pour la toiture et la façade », commente Julien Rousseau, architecte associé de fresh architectures. « Dès le départ également, nous avons souhaité un matériau brillant qui reflète le carrefour et ses lumières. Le tout fait apparaître comme une alcôve scintillante et protectrice dans un environnement en mouvement perpétuel ».

#Prix du jury Architendance 2014

Les contraintes environnementales exigent une isolation par l’extérieur. La tuile terre cuite s’est donc imposée pour la richesse de ses qualités. Elle n’est pas affectée notamment par les dépôts de pollution qui se nettoient naturellement avec la pluie. Le choix se porte sur une tuile plate vernissée, facettée, biseautée, de couleur blanche. En réalité, 6 nuances de tuiles sont utilisées : 3 dégradés de blanc/gris clair sur le toit et la majorité des murs, et 3 dégradés de noir et lie-de-vin sur le mur d’angle, mélangeant de manière aléatoire des tuiles mates et des tuiles brillantes. Le résultat offre une façade écrin.

« Ce fut un travail long et particulièrement minutieux réalisé par notre couvreur, spécialiste de la toiture à l’origine. Nous avons par exemple la rencontre de tuiles verticales sur un angle qui n’est pas droit, il a donc fallu faire du sur-mesure. Et les tuiles ont été renforcées une à une ».

Les projets similaires

Repère urbain
En Charente-Maritime, la brigade territoriale de Gendarmerie de Surgères est installée dans de nouveaux locaux. Un projet mixant locaux administratifs et logements individuels selon une architecture contemporaine et chaleureuse. Située dans un lotissement à la périphérie de la ville, la nouvelle caserne de gendarmerie devait être un équipement facile à repérer. Il s’agissait donc d’en faire un élément remarquable à travers une architecture forte mais néanmoins insérée dans le tissu pavillonnaire environnant. Autre contrainte essentielle : le projet comprend un bâtiment administratif et technique d’une part, et 14 logements d’autre part, deux entités distinctes à construire dans une même proximité sécurisée.
voir le projet
+
Coeur de village
voir le projet
+
60 logements sociaux
#1er prix Architendance 2014 #Maison Edouard François Ce bâtiment a pris place sur le site désaffecté d’une ancienne gendarmerie, derrière les tours et barres du plateau de Ris Orangis. Edouard François décrit ainsi la genèse : « Dans cette fin de ville, où seule la sortie était indiquée, la question de l’entrée est devenue obsessionnelle. La fuite centrifuge devait être inversée en une attraction centripète. L’entrée devait être réécrite : ainsi « l’Orange » de Ris est née. »
voir le projet
+
On l'appelle la tuile du faubourg
Sur une trame directement issue d’un passé horticole, parfaitement respectée, une opération de densification réussit à ne modifier en rien la perception depuis les rues que relient les deux venelles. Les petits immeubles en front sur rue sont conservés, simplement restaurés. Seul ajout, deux petites serres évoquent l’activité maraîchère et abritent les boîtes aux lettres.
voir le projet
+