Logement collectif

à Étainhus (Seine-Maritime).
Catégorie logement collectif

1er prix du Concours
La tuileterrecuite Architendance 2018
Atelier BETTINGER DESPLANQUES

Le Carreau : 37 logements collectifs et individuels (Étainhus – 76)
Le projet regroupe 21 logements locatifs qui s’élèvent sur 3 niveaux avec des combles aménagées en partie en duplex, 5 maisons individuelles en location et 11 maisons en accession.
Le projet regroupe 21 logements locatifs qui s’élèvent sur 3 niveaux avec des combles aménagées en partie en duplex, 5 maisons individuelles en location et 11 maisons en accession.

Grand Prix du Jury                                    La tuileterrecuite Architendance 2018

Atelier BETTINGER DESPLANQUES

Cohérence de l’architecture, générosité des matériaux

Organisé autour de multiples liaisons piétonnes, d’une nouvelle voie structurante, d’espaces verts et du commerce existant, l’implantation de cet ensemble de 37 logements, ouvert sur le centre bourg, illustre le travail sur des espaces intermédiaires capables à la fois de respecter l’intimité de chacun et de créer de multiples espaces de rencontres et de socialisation.

« Nous avons souhaité créer un projet avec une identité propre et cohérente avec un langage architectural identique entre habitats individuels et logements collectifs avoisinants» souligne l’architecte Anne Bettinger. Positionné sur une longue pente au cœur du bourg, le projet – et surtout ses toitures – sont visibles depuis les alentours lointains. « Le choix de la tuile plate unifie visuellement tous les bâtiments et la teinte nuancée rouge-orange en harmonie avec les couleurs chaudes des façades contribue à créer une identité forte au projet. Les toitures sont conçues afin de se confondre avec les façades, utilisant la tuile pas seulement en toiture mais aussi en essentage. Elles sont ainsi visuellement prolongées et accompagnent les lucarnes en bois, autres éléments majeurs des façades. Un soin particulier a été apporté au traitement des rives et à l’intégration et l’alignement des sorties de toit et aérations diverses sur les pans de toitures les moins exposées» complète Pascal Desplanques.

Crédit photos : Atelier Bettinger Desplanques

Les projets similaires

Quand un lieu historique fait peau neuve : la tuile terre cuite pour moderniser sans dénaturer !
Lorsque l’Atelier d’Architecture Philippe Prost a été choisi pour réhabiliter la cité des électriciens de Bruay-La-Buissière (Pas-de-Calais) en 2012, le défi était conséquent. Cette ancienne cité minière est classée Monument Historique depuis 2009 et se devait de garder son caractère historique dans le processus de modernisation et de réhabilitation. Mission accomplie pour ce lauréat du premier prix du concours Architendance 2016, catégorie équipement/tertiaire.
voir le projet
+
Quand la tuile terre cuite apporte graphisme et minéralité
Un ensemble clair et lumineux, qui respecte son environnement naturel tout en affirmant une identité résolument contemporaine. C’est celui de 20 appartements, lauréat du premier prix du Grand Prix la Tuile Terre Cuite Architendance 2016 et réalisé par l’architecte Augustin Faucheur.
voir le projet
+
Logements sociaux
2ème prix du concours La tuileterrecuite Architendance 2018 MDNH ARCHITECTES
voir le projet
+
Repère urbain
En Charente-Maritime, la brigade territoriale de Gendarmerie de Surgères est installée dans de nouveaux locaux. Un projet mixant locaux administratifs et logements individuels selon une architecture contemporaine et chaleureuse. Située dans un lotissement à la périphérie de la ville, la nouvelle caserne de gendarmerie devait être un équipement facile à repérer. Il s’agissait donc d’en faire un élément remarquable à travers une architecture forte mais néanmoins insérée dans le tissu pavillonnaire environnant. Autre contrainte essentielle : le projet comprend un bâtiment administratif et technique d’une part, et 14 logements d’autre part, deux entités distinctes à construire dans une même proximité sécurisée.
voir le projet
+