22 écopavillons drapés de tuiles

Habitat collectif - Saint-Dié des Vosges (88)
Habitat collectif - Saint-Dié des Vosges (88)
Habitat collectif - Saint-Dié des Vosges (88)
Habitat collectif - Saint-Dié des Vosges (88)

#nominé architendance 2014

#ASP architecture

Combiner logement social, habitat respectueux de l’environnement et confort des locataires, tel était l’objectif du maître d’ouvrage. La complémentarité des matériaux biosourcés a permis d’atteindre des performances maximales.

Pour cette opération 22 logements individuels accolés par le garage, il s’agissait d’atteindre des performances énergétiques maximales et ainsi, être très économe en charges. Différents systèmes de construction ont été étudiés, pour obtenir une solution à la fois économique et favorable à l’environnement. Le choix s’est porté sur une construction en bois massif, associée à une isolation en fibres de bois et ouate de cellulose, le tout complété par un système de chauffage très performant.

Bardages mixtes

Les façades extérieures du rez-de-chaussée reçoivent un crépi, alors que la partie supérieure est recouverte d’un bardage en essence locale sur les parois exposées au nord-est, ou de tuiles terre cuite.

« Cette alternance de matériaux apporte de la diversité au projet, » déclare Antoine Pagnoux. La même tuile plate a été choisie en toiture et en bardage. Un calepinage précis a été réalisé afin d’éviter les découpes autour des fenêtres, dans une logique d’optimisation du chantier.

Outre une excellente enveloppe, les pavillons bénéficient d’une VMC double flux et d’un poêle bouilleur qui produit l’eau chaude sanitaire en complément des panneaux solaires thermiques installés sur les toits. Résultat : la consommation énergétique des maisons ne dépasse pas 60 kWh/m2.an.

Pour
résumer

Programme : 22 maisons en bande.

// Maîtrise d’ouvrage : SA d’HLM Le Toit Vosgien.

// Maîtrise d’œuvre : ASP Architecture, E. Schmitt, A. Pagnoux et G. Bourdet.

// SHON : 3 004 m2.

// Entreprise de pose : Kuntz Colnat.

// Date de livraison : 2009.

// Montant des travaux : 3,63 millions € HT.

Les projets similaires

Noblesse d'une tuile violine
Dans un jardin habité, s’accolent des volumes dont les pignons sont animés des percements signalés par leurs couleurs vives. La ligne brisée de ces pignons est soulignée par le rabat de la couverture en tuile émaillée lie de vin qui se retourne verticalement pour habiller les longs pans. Cette opération de logement social a la particularité d’avoir deux maîtres d’ouvrage : la ville elle-même pour une moitié et un bailleur social pour l’autre. Un concours a été lancé par la ville sur une parcelle lui appartenant et devant la qualité de la proposition, le maire a obtenu d’un bailleur social qu’il réalise une deuxième tranche avec la même volumétrie.
voir le projet
+
Villas Florentine : programme de 25 appartements et 8 maisons de ville
#2nd Prix Architendance 2016 #Agence Taillandier Architectes Associés L’usage de la toiture tuile en encastrement offre une architecture à la fois contemporaine et respectueuse du bâti proche. « Le volume original de la maison est recomposé et le projet réinterprète cette volumétrie archétypale pour la conception de logements intermédiaires » complète l’architecte.
voir le projet
+
Pavillons BBC en Normandie
Près de Rouen, ces maisons en bande s’inspirent des constructions manufacturières du 19e siècle. De conception bioclimatique, elles relèvent d’une architecture simple et efficace.
voir le projet
+
Opération HQE en Alsace
#1er prix architendance 2012 *#K’nL Architecture Ces dix maisons en bande font partie d’un programme plus vaste de ZAC « verte ». Colorées et animées, leurs façades présentent une alternance de bardages bois et de tuiles terre cuite, celles-ci venant harmonieusement prolonger le toit.
voir le projet
+