Noblesse d’une tuile violine

Habitat collectif - Villiers-le-Bâcle (91)

Dans un jardin habité, s’accolent des volumes dont les pignons sont animés des percements signalés par leurs couleurs vives. La ligne brisée de ces pignons est soulignée par le rabat de la couverture en tuile émaillée lie de vin qui se retourne verticalement pour habiller les longs pans.

Cette opération de logement social a la particularité d’avoir deux maîtres d’ouvrage : la ville elle-même pour une moitié et un bailleur social pour l’autre. Un concours a été lancé par la ville sur une parcelle lui appartenant et devant la qualité de la proposition, le maire a obtenu d’un bailleur social qu’il réalise une deuxième tranche avec la même volumétrie.

Noblesse d'une tuile violine

Compacité des volumes et ouverture des ilots

Apparence assez systématique et volumétrie compacte permettent de rentrer dans les prix du logement social. Ayant peu de marge de manoeuvre sur la surface des cellules, les architectes se sont attachés à la qualité urbaine de l’opération. Le ressenti de bien-être de l’habitant commence à l’arrêt de bus par le parcours vers son logement et non seulement en franchissant la porte de celui-ci. L’objectif des architectes de Po & Po a été de développer un travail sur le paysage végétal de l’îlot qui devient un élément de composition majeur et de faire bouger le foncier en proposant un espace ouvert que nos voisins européens connaissent depuis très longtemps. La ville étant leur premier client, a été plus sensible à cette approche urbaine. Utilisé différemment au cours de la journée, l’espace extérieur non clos est tour à tour cheminement, espace de jeux protégé et extension privative des rez-de-chaussée. Le système constructif est traditionnel : répétition de voiles en béton banché, charpente réduite à des pannes sur sabots. À l’époque des études, l’exigence thermique des maîtres d’ouvrage était encore modeste. L’opération se distingue par la qualité des habillages : clins de bois sur certains pignons, couverture et bardage des murs de long pan en tuile ennoblie par son émaillage lie de vin qui vibre avec la lumière. Selon les jours les saisons et les heures, la toiture passe d’une noirceur presqu’inquiétante à une violine très légère.

Pour
résumer

/ Maîtrise d’ouvrage : Ville de Villiers-le-Bâcle et Pierres & Lumières ESH.

// Maîtrise d’oeuvre : Atelier Po & Po – Jean- Luc Calligaro – Bruno Palisson, architectes à PARIS.

// SHON : 1326 m2.

// Date de livraison : février 2010.

// Montant des travaux HT : 2,386 M€.

// Matériau de terre cuite : tuile petit moule à emboitement émaillée lie de vin.

// Entreprise générale : SGM à Vigneux-sur-Seine (91).

Les projets similaires

22 écopavillons drapés de tuiles
#nominé architendance 2014 #ASP architecture Combiner logement social, habitat respectueux de l’environnement et confort des locataires, tel était l’objectif du maître d’ouvrage. La complémentarité des matériaux biosourcés a permis d’atteindre des performances maximales. Pour cette opération 22 logements individuels accolés par le garage, il s’agissait d’atteindre des performances énergétiques maximales et ainsi, être très économe en charges. Différents systèmes de construction ont été étudiés, pour obtenir une solution à la fois économique et favorable à l’environnement. Le choix s’est porté sur une construction en bois massif, associée à une isolation en fibres de bois et ouate de cellulose, le tout complété par un système de chauffage très performant.
voir le projet
+
Villas Florentine : programme de 25 appartements et 8 maisons de ville
#2nd Prix Architendance 2016 #Agence Taillandier Architectes Associés L’usage de la toiture tuile en encastrement offre une architecture à la fois contemporaine et respectueuse du bâti proche. « Le volume original de la maison est recomposé et le projet réinterprète cette volumétrie archétypale pour la conception de logements intermédiaires » complète l’architecte.
voir le projet
+
Pavillons BBC en Normandie
Près de Rouen, ces maisons en bande s’inspirent des constructions manufacturières du 19e siècle. De conception bioclimatique, elles relèvent d’une architecture simple et efficace.
voir le projet
+
Opération HQE en Alsace
#1er prix architendance 2012 *#K’nL Architecture Ces dix maisons en bande font partie d’un programme plus vaste de ZAC « verte ». Colorées et animées, leurs façades présentent une alternance de bardages bois et de tuiles terre cuite, celles-ci venant harmonieusement prolonger le toit.
voir le projet
+