Hameau de 7 maisons à patio

à Esnandes (Charente-Maritime)
Lauréat de la catégorie Habitat intermédiaire
Grand Prix Architendance
La tuile terre cuite 2020
Agence FMAU
Des maisons aux volumes variés et des toitures en tuiles terre cuite locales, de différentes pentes.
Plan réalisé par FMAU pour le Grand Prix Architendance 2020.
Un hameau « presque invisible, mais s’il n’était pas là, ce ne serait pas pareil ».
Intimité et densité sont réunis au sein de ce lotissement de logements sociaux.

Grand Prix Architendance La tuile terre cuite 2020

Lauréat catégorie Habitat intermédiaire

Lieu : Esnandes

Une discrète douceur de vivre

Ce hameau de sept maisons assemblées à l’entrée du village d’Esnandes, près de La Rochelle, a tout du projet atypique. Il est situé à quelques encablures de l’océan, sur un ancien champ. L’agence FMAU a proposé ici une double-figure de maisons à patio et de hameau convivial. Cette implantation répond à merveille à la problématique de l’habitat intermédiaire : associer l’individuel et le collectif dans des logements où l’intime a sa place, sans être isolé. Le jury a été séduit, qualifiant ce travail de « vrai renouvellement morphologique de la figure du logement intermédiaire dense ».

 

Crédits photos : Antoine Espinasseau

La tuile apporte sa singularité au paysage

Les maisons aux façades immaculées bénéficient d’un ensoleillement maximal, et sont mises en valeur par l’ombre projetée des toitures qui apportent un graphisme délicat. À l’intérieur, les toits en pente permettent également d’utiliser les espaces sous rampants et d’augmenter les volumes des pièces de vie. Ces toitures, en tuiles de terre cuite produites localement, donnent au paysage sa singularité. En jouant sur différentes pentes et orientations de toit, le hameau trouve son identité, tout en revendiquant la discrétion. Les membres jury ont apprécié le « jeu très intéressant dans la variété des volumes, et la vraie attention portée à la continuité de l’inscription dans le paysage ».

Habitat intermédiaire :

Un nouveau prix créé cette année

La crise sanitaire de 2020 et l’expérience du confinement ont remis la question du logement au centre des discussions. Comment optimiser l’espace, tout en proposant des logements qui répondent aux aspirations des citoyens ? Profiter d’un espace extérieur privatif, avoir un accès individualisé à son logement, bénéficier d’une intimité de vie sans être coupés du monde…

L’habitat intermédiaire apparait comme la solution pour répondre à un objectif de sobriété foncière, tout en proposant une forme de logement de qualité, accessible à tous.

Ce type d’habitat permet en effet de moduler la densité et la proposition architecturale, tant dans les volumes intérieurs qu’extérieurs, et d’apporter une diversité au paysage urbain. C’est pour ces raisons que le jury du Grand Prix Architendance La tuile terre cuite 2020 a souhaité distinguer ces projets en créant une nouvelle catégorie.

Pour
résumer

Retrouvez l’interview de Frédéric Martinet, co-fondateur de FMAU, lauréat du Prix Habitat intermédiaire La tuile terre cuite Architendance 2020


FMAU : https://www.fmau.fr/


Hameau de 7 maisons à patio, logement social locatif

Lieu : Esnandes – Maître d’ouvrage : Office Public de l’Habitat de l’Agglomération de La Rochelle

Livraison : 2017 – Surface : 503 m2 – Toiture : 650 m2


Verbatims jury

« Vrai renouvellement morphologique de la figure du logement intermédiaire dense » ; « Le traitement des toitures est inscrit dans la générosité et l’empathie » ; « Subtilité de la mise en place du plan masse, l’ensemble donne un sentiment de bien vivre ».

Les projets similaires

22 écopavillons drapés de tuiles
#nominé architendance 2014 #ASP architecture Combiner logement social, habitat respectueux de l’environnement et confort des locataires, tel était l’objectif du maître d’ouvrage. La complémentarité des matériaux biosourcés a permis d’atteindre des performances maximales. Pour cette opération 22 logements individuels accolés par le garage, il s’agissait d’atteindre des performances énergétiques maximales et ainsi, être très économe en charges. Différents systèmes de construction ont été étudiés, pour obtenir une solution à la fois économique et favorable à l’environnement. Le choix s’est porté sur une construction en bois massif, associée à une isolation en fibres de bois et ouate de cellulose, le tout complété par un système de chauffage très performant.
voir le projet
+
Noblesse d'une tuile violine
Dans un jardin habité, s’accolent des volumes dont les pignons sont animés des percements signalés par leurs couleurs vives. La ligne brisée de ces pignons est soulignée par le rabat de la couverture en tuile émaillée lie de vin qui se retourne verticalement pour habiller les longs pans. Cette opération de logement social a la particularité d’avoir deux maîtres d’ouvrage : la ville elle-même pour une moitié et un bailleur social pour l’autre. Un concours a été lancé par la ville sur une parcelle lui appartenant et devant la qualité de la proposition, le maire a obtenu d’un bailleur social qu’il réalise une deuxième tranche avec la même volumétrie.
voir le projet
+
Villas Florentine : programme de 25 appartements et 8 maisons de ville
#2nd Prix Architendance 2016 #Agence Taillandier Architectes Associés L’usage de la toiture tuile en encastrement offre une architecture à la fois contemporaine et respectueuse du bâti proche. « Le volume original de la maison est recomposé et le projet réinterprète cette volumétrie archétypale pour la conception de logements intermédiaires » complète l’architecte.
voir le projet
+
Pavillons BBC en Normandie
Près de Rouen, ces maisons en bande s’inspirent des constructions manufacturières du 19e siècle. De conception bioclimatique, elles relèvent d’une architecture simple et efficace.
voir le projet
+