Opération HQE en Alsace

Maisons individuelles groupées - Ribeauvillé (68)
Maisons individuelles groupées - Ribeauvillé (68)
Maisons individuelles groupées - Ribeauvillé (68)
Maisons individuelles groupées - Ribeauvillé (68)

#1er prix architendance 2012

*#K’nL Architecture

Ces dix maisons en bande font partie d’un programme plus vaste de ZAC « verte ». Colorées et animées, leurs façades présentent une alternance de bardages bois et de tuiles terre cuite, celles-ci venant harmonieusement prolonger le toit.

Opération HQE en Alsace

Idéalement située sur la Route des Vins, entre vignoble et montagne, Ribeauvillé est une charmante cité dotée d’un riche patrimoine médiéval. Sensible aux préoccupations environnementales, la commune a créé, en entrée de ville, un écoquartier, le premier en Alsace, avec en outre la recherche d’une mixité sociale et la volonté de proposer un habitat accessible au plus grand nombre. Il s’agissait également d’atteindre de hautes performances énergétiques et écologiques grâce, notamment, à l’adoption d’une démarche HQE.

BBC avant l’heure

Le projet global est composé de trois opérations : un collectif de neuf logements, quatre maisons de ville de six logements et dix maisons en bande. Ces dernières sont organisées sur deux niveaux avec chacune une entrée individualisée. Les logements à l’étage disposent d’une terrasse tandis que les appartements du rez-de-chaussée ont un jardin privatif. « Les parcelles étaient étroites mais profondes, explique Philippe Koscielski. Nous avons donc implanté les maisons le plus au nord possible afin de bénéficier de vastes espaces au sud pour les jardins.»

Les structures des murs sont en briques de terre cuite isolante et les niveaux supérieurs en ossature bois. Ces deux systèmes constructifs ont l’avantage d’éviter les ponts thermiques, ce qui permet d’atteindre un très bon niveau de confort et de performance énergétique.

 

Des finitions variées

Cette mixité de matériaux se retrouve en façade. Un bardage bois habille les parois des volumes aux toits plats. Sur les parties en pente, les tuiles terre cuite de la toiture descendent sur les façades pour former une élégante continuité. Côté coloris, la tuile se décline tantôt en rouge tantôt en rouge foncé. « Outre un indéniable intérêt esthétique, le choix de la tuile terre cuite en toiture et en façade simplifie la mise en œuvre puisque c’est la même entreprise qui intervient, » précise l’architecte. Des enduits blanc et jaune, conformes aux gammes de teintes retenues pour les constructions de la ZAC, ajoutent encore à la diversité des finitions. Résolument contemporain, le parti pris architectural donne à l’opération une personnalité forte tout en proposant un habitat confortable et agréable à vivre.

Pour
résumer

// Programme : Dix maisons en bande.

// Maîtrise d’ouvrage : SEMCLOHR.

// Maîtrise d’œuvre : K’nL Architecture.

// Entreprises de pose : Schikler.

// SHON : 1 000 m2.

// Date de livraison : fin 2010.

// Montant des travaux : 1,12 million € HT (valeur mars 2008).

// Site : www.knlarchitecture.com

Les projets similaires

22 écopavillons drapés de tuiles
#nominé architendance 2014 #ASP architecture Combiner logement social, habitat respectueux de l’environnement et confort des locataires, tel était l’objectif du maître d’ouvrage. La complémentarité des matériaux biosourcés a permis d’atteindre des performances maximales. Pour cette opération 22 logements individuels accolés par le garage, il s’agissait d’atteindre des performances énergétiques maximales et ainsi, être très économe en charges. Différents systèmes de construction ont été étudiés, pour obtenir une solution à la fois économique et favorable à l’environnement. Le choix s’est porté sur une construction en bois massif, associée à une isolation en fibres de bois et ouate de cellulose, le tout complété par un système de chauffage très performant.
voir le projet
+
Noblesse d'une tuile violine
Dans un jardin habité, s’accolent des volumes dont les pignons sont animés des percements signalés par leurs couleurs vives. La ligne brisée de ces pignons est soulignée par le rabat de la couverture en tuile émaillée lie de vin qui se retourne verticalement pour habiller les longs pans. Cette opération de logement social a la particularité d’avoir deux maîtres d’ouvrage : la ville elle-même pour une moitié et un bailleur social pour l’autre. Un concours a été lancé par la ville sur une parcelle lui appartenant et devant la qualité de la proposition, le maire a obtenu d’un bailleur social qu’il réalise une deuxième tranche avec la même volumétrie.
voir le projet
+
Villas Florentine : programme de 25 appartements et 8 maisons de ville
#2nd Prix Architendance 2016 #Agence Taillandier Architectes Associés L’usage de la toiture tuile en encastrement offre une architecture à la fois contemporaine et respectueuse du bâti proche. « Le volume original de la maison est recomposé et le projet réinterprète cette volumétrie archétypale pour la conception de logements intermédiaires » complète l’architecte.
voir le projet
+
Pavillons BBC en Normandie
Près de Rouen, ces maisons en bande s’inspirent des constructions manufacturières du 19e siècle. De conception bioclimatique, elles relèvent d’une architecture simple et efficace.
voir le projet
+